Résistance thermique

Conductivité et résistance thermique : lambda et R

Performance isolants : conductivité thermique et résistance thermique.

Conductivité thermique : λ (lambda)

Le pouvoir isolant d'un matériau s'évalue à partir de ce qu'on appelle sa conductivité thermique, notée lambda :

C'est sa capacité propre à conduire la chaleur. Plus la conductivité est faible, c'est-à-dire plus le lambda est petit plus grand est le pouvoir isolant du matériau.

Le coefficient de conductivité thermique s'exprime en W/m.K

Watt par mètre par Kelvin, un Kelvin étant égal à une variation d'un degré Celsius). Le mètre est le rapport entre épaisseur et surface.

 

Résistance thermique : R

Un autre indicateur est la résistance thermique, notée R. Il exprime la capacité d'un matériau à résister au froid et au chaud.

Plus le R est élevé, plus le produit est isolant. Exprimé en m².K/W (Kelvin par Watt), l'indice R s'obtient par le rapport de l'épaisseur en mètres sur la conductivité thermique du matériau.

 

La capacité d'un matériau à résister au froid et au chaud est appelée

« résistance thermique » ou R :

Plus le R est élevé, plus le produit est isolant. R rapporte la conductivité du matériau à l'épaisseur de matériau installé.

R = épaisseur en mètre/conductivité thermique du matériau (lambda).

Le R est exprimé en m².k/W.

vague-bas

template-joomspirit